Edition 2013

Bilan :

Après une année de pause, la troisième édition du festival des Oiseaux de Passage a eu lieu…

Ce fut une édition charnière.

Les subventions quasi inexistantes, le festival a dû faire le choix d’une entrée payante afin de garder la qualité de ses choix artistiques.

La météo a décidé elle aussi de mettre le festival à l’épreuve, ainsi le froid et la pluie se sont invités…

Mais c’est avec succès que le festival des Oiseaux de Passage a présenté sa troisième édition :

  • 1100 personnes sont venues sur le site
  • 100 bénévoles les ont accueillies
  • 10 spectacles ont animé les rues de Lentillères et des alentours
  • 1 spectacle en création
  • 60 artistes invités
  • 4 espaces de représentations
  • 6 partenariats avec des associations sociales et culturelles
  • 110 repas servis au banquet

Un événement soutenu par la mairie de Lentillères, le Pays d’Ardèche Méridionale et porté par L’Entière Compagnie

En partenariat avec Fréquence 7, les Recycl’arts, Rock et Pouzzolâne, Antre Brune et Blonde, le Navire, Solen, Radio St Férreol, La bibliothèque d’Ailhon, et le Centre Social Seibel


Programmation :

affiche - festival_2013affiche - programme_2013

Vendredi 24 mai

  • 18h00 : Apéro d’ouverture offert par la mairie de Lentillères + invités surprise !!!

  • 18h30 : «Mise en Bouche» par la Yeraz Compagnie (Ardèche)

    • Site : yeraz-compagnie.eklablog.com
    • Seul au milieu d »une foule, un homme cherche à rompre sa solitude.
      Timidement, il appréhende l’ambiance qui l’entoure pour y trouver une aire de jeu et prendre goût… aux autres.
      « Mise en bouche » évoque avec légèreté ces instants de vie où l’ouverture aux autres nous fait dépasser notre mélancolie.

  • 19h00 : « 24 heure plutôt » par la Compagnie des Aristobulle (Ardèche)
  • Site : www.aristobulle.com
    • « 24 heures plus tôt », un dérapage burlesque
    • Vous allez vivre en direct une remontée dans le temps, une plongée dans les méandres du mentalisme, une descente en apnée dans les profondeurs de l’illusion !
      Vous découvrirez deux personnages attachants qui essaient de vivre avec ce que la nature leur a accordé comme différence.
      Et alors ? Denise le poisson, que fait-elle dans cette histoire ?
      Tout allait bien jusqu’à hier… 24h plus tôt !
      Entre théâtre forain et cabaret magique, un spectacle déjanté pour toute la famille où frisson, tendresse et trahison mettront les zygomatiques à rude épreuve !

  • 20h30 : « Olaf, le Polichineur de tiroir » par la Compagnie des Chemins de Terre (Belgique)

    • Site : www.cdcterre.be
    • Dans un sabir universel, le professeur Olaf Stevenson donne sa leçon de philosophie marionnettique. Tasses de café, tartines, poireaux et bananes prennent vie pour un instant devant vous. Hilarant et profond.

  • 22h00 Maggy Bolle (Franche-Comté)
    • Site : maggybolle.fr
    • Maggy Bolle, chanteuse franc-comtoise à la verve décongelée vous embarquera dans son univers décalé au travers de ses chansons réalistes et décapantes. Armée de sa guitare à 3 accords (quand elle est en forme), elle vous chantera avec humour des scènes de vie d »un monde qui se prend à tourner à l’envers ! Attention, vous risquez d »avoir les zygomatiques qui coincent ![Écoutes pas, si t »aimes pas]

Samedi 25 mai

  • 11h00 : Spectacle des enfants de L’Entière Compagnie (Ardèche)

    • Site : www.lentierecompagnie.org
    • Après une année d’ateliers deux groupes d’enfants vont présenter leurs spectacles.Issus d’improvisation, les personnages sont leurs personnages et les histoires sont leurs histoires. Une clocharde se rappelle sa vie « d’avant » : un restaurant peuplé de clients un peu fou, servi par une serveuse qui se rêve dentiste… L’inauguration d’un musée de cire, des statues de cire et de cœur, une voleuse d’ami, une créatrice de statues de cire qui va devoir les aimer afin de les apprivoiser…

  • 12h00 : Apéro jeu de quille

  • 13h00 Les Filles du Ramdam (Ardèche) (scène ouverte)

Chœur de femmes sensible et sauvage.


  • 14h30 : « Le cirque des perruches » par les Fous sans blancs d’hiver (Ardèche) (scène ouverte)
    • Site : www.lesfoussansblanc.org
    • Donapeperonelle, un personnage lunaire et effarouché débarque dans un cirque en ruine et demande aux artistes de lui montrer le monde.Sans suit une série de numéros cruels où les perruches mettent leur poésie et leur talent au service d’une vision tourmentée et pessimiste de notre monde.Sur la scène ronde entourée de cagettes, se succède le jongleur sans équilibre, les cauchemars d’Hercule, la souffrance du fakir,…Au bout du compte, Donapeperonelle interrompt la représentation et exige des Perruches qu »elles lui montrent le monde avec cette nostalgie du temps où nous étions des anges…

  • 16h00 : « Capharnaüm » (version jour) par la compagnie de la soupe aux étoiles (Haute-Loire)
  • Site : www.lasoupeauxetoiles.fr
  • Une caravane qui bouge, des sons semblent vouloir en sortir…Les portes s’ouvrent, vous y êtes !Lumières tamisées, ambiance poussiéreuse… Dans un univers aussi étroit que loufoque, quatre musiciens venus d’ailleurs vont tenter de vous présenter leur répertoire musical. Vos pieds ainsi que le décor bringuebalant commencent a s’agiter au son des mélodies frénétiques et des rythmes soutenus de l’Europe de l’Est. Mais leur installation sommaire et précaire résistera-t-elle aux nombreux aléas du direct ? Entre les maladresses de Luzloi, les soucis techniques, les jongleries de Yirtĕ, le décor qui s’effrite et les fourberies de Kĕvoy, l’imposante Ruzica parviendra-t-elle a maintenir le « concert » jusqu’au bout ?

  • 17h30 : Rosie Volt (Drôme)

    • Site : www.rosievolt.com
    • Rosie Volt descend de ses alpages pour offrir un moment de fêtes populaires tyroliennes. Chevrotante d »émotions et survoltée de désirs, cette virvolteuse de la glotte cavale, s »emballe et perd les pédales quand l’Amür dévale ! Une bombe de bonhür explose alors devant les yeux des spectateurs hé »bêêêtés » !

  • 19h00 : « Du vin dans le gaz » Banquet-spectacle par L’Entière Compagnie (Ardèche)
    • Réservation obligatoire au 06.35.14.01.98
    • Site : www.lentierecompagnie.org
    • Puisant dans les histoires des anciens d »un village ardéchois, ce texte drôle et engagé, écrit par Roger Lombardot, nous emmène à la rencontre des habitants de Poicassétillères.Des personnages hauts en couleur qui vous feront partager leurs rêves, leurs folies, leurs angoisses… dans le cadre familier d »un village dont les habitudes sont bouleversées par l’arrivée de « l’étranger », l’ouverture au monde, l’exploitation annoncée du gaz de schiste…Une fable intemporelle et universelle.

  • 20h00 : « l’Effet escargot » par la compagnie Kadavresky (Savoie)

    • Site : www.kadavresky.com
    • Que faire avec des skis sur une piste de cirque ? Avec des balles, une table et trois tiroirs ? Avec quatre pans de bois ?Une manière bondissante, décapante, où la poésie de l’instant répond aux nécessités de l’équilibre, où la facilité apparente se déploie dans le déliement des corps, où le burlesque résonne en contrepoint du risque.Parcours, chemins, sillons, rien ne va droit mais tout va haut, loin, selon des trajectoires inattendues, exquises en surprises…

  • 21h30 : « Capharnaüm » (version nuit) par la compagnie de la soupe aux étoiles(Haute-Loire)
  • Site : www.lasoupeauxetoiles.fr
  • Une caravane qui bouge, des sons semblent vouloir en sortir…Les portes s’ouvrent, vous y êtes !Lumières tamisées, ambiance poussiéreuse… Dans un univers aussi étroit que loufoque, quatre musiciens venus d’ailleurs vont tenter de vous présenter leur répertoire musical. Vos pieds ainsi que le décor bringuebalant commencent a s’agiter au son des mélodies frénétiques et des rythmes soutenus de l’Europe de l’Est. Mais leur installation sommaire et précaire résistera-t-elle aux nombreux aléas du direct ? Entre les maladresses de Luzloi, les soucis techniques, les jongleries de Yirtĕ, le décor qui s’effrite et les fourberies de Kĕvoy, l’imposante Ruzica parviendra-t-elle a maintenir le « concert » jusqu’au bout ?

  • 22h30 : Faut qu »ça guinche concert (Grenoble)
    • Site : www.fqcg.info
    • Bon alors là soyons clair, si t’as pas le moral et que tu as envie de passer une soirée sympa au son de l’accordéon, Faut qu’ça guinche c’est ce qu’il te faut. Ces grenoblois creusent le sillon du rock guinguette depuis plusieurs années, et ils le font bien. Authentiques ils sont, et festive sera ta soirée ! J’ai envie de dire que demande le peuple ? Du festif bien sûr !

Subventions :

LENTIERE LINOGRAV couleurlamairiedelentieres lepaysdelardechemeridional rhonealpes2


Partenaires :

solenrocketpouzzolanefrequence7  Radio-Saint-FerreolAntre-Brune-et-Blonde Recyl-arts

Avec le soutien de la bibliothèque d’Ailhon, la Bielle des champs et le centre socila Seibel.

Publicités